Vous avez peut être remarqué que votre plein de carburant vous coûtait moins cher. Ce n’est pas qu’une impression!

Cette baisse soudaine est en réalité une conséquence du coronavirus. En un mois seulement, les prix à la pompe ont baissé de manière assez importante.

On enregistre 10 centimes de moins pour le diesel et 7 de moins pour l’essence. Cette baisse s’explique très facilement: c’est le principe de l’offre et de la demande. Il y a toujours autant de carburant vendu sur le marché mais la Chine en achète moins.

Une diminution rare pour la période

“Il y a un ralentissement économique en Chine et dans toute la partie asiatique. La Chine est un des gros consommateurs des produits finis et des produits pétroliers donc cela a une incidence sur les marchés internationaux”, nous éclaire Olivier Neyrinck, porte-parole de la fédération belge des négociants en combustibles et carburants.

Cette baisse des prix est assez rare en plein hiver en Belgique. Habituellement, on observe plutôt une hausse des tarifs durant la période hivernale car nous consommons plus de carburant.